Actualités LPO

Un rapport spécial du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) montre que l’agriculture, l’exploitation forestière et l’industrie agro-alimentaire sont responsables de plus d’un cinquième des émissions responsables du changement climatique, en remplaçant les environnements naturels par des plantations et des champs et en dégradant les habitats naturels restants tels que les forêts et les zones humides.

Avant le 16 août, participez à la consultation publique !

La France reste le dernier pays de l’arc Atlantique à autoriser la chasse de cette espèce en danger.

L’édition 2019 du Congrès national de la LPO s’est déroulé à Châtelaillon-Plage (17) les 29 et 30 juin dernier.

Les ministères de l’Ecologie et de l’Agriculture viennent de publier un arrêté portant à 100 le nombre de loups à abattre chaque année. Plusieurs associations, dont la LPO, vont déposer un recours devant le Conseil d’Etat.

C’est dans les bassins de la station de lagunage, système naturel de traitement des eaux usées, que l’espèce a élu domicile !

Grâce aux éléments communiqués par la LPO, la France est mise en demeure pour manquement à ses obligations de protection d’espèces menacées. Sont particulièrement visés la chasse des oiseaux migrateurs, d’espèces en mauvais état de conservation, et le piégeage indifférencié sous prétexte de tradition. La France a 2 mois pour répondre.

Nos conseils pour venir en aide à la petite faune sauvage.

Participez dès à présent à la consultation publique pour dire non au tir de 150 000 oiseaux en France sur trois ans !

Donnez votre avis sans plus attendre !

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 150 | Tout afficher