Lundi 2 juillet 2018 — Dernier ajout mercredi 8 juin 2022

Contacter la LPO MOSELLE

Par courrier : LPO Moselle 6, rue Saint Jacques 57300 HAGONDANGE

plan <span class="caps">LPO57</span>
local LPO moselle

Par mail : moselle chez lpo.fr

Par téléphone : 03.87.61.85.83

Attention ! La LPO Moselle ne prend pas en charge les oiseaux blessés ! Il est donc inutile de ramener un oiseau blessé à Hagondange.
Si vous avez trouvé un oiseau blessé, contactez au plus vite le centre de soins le plus proche :

09.70.57.30.30 (CSFL à Valleroy)
pour l’Ouest du département
03.88.01.48.00 (Centre de soins du Gorna près de La Petite Pierre) pour l’Est du département.

Vos témoignages

  • Aziz 6 octobre 2022 12:00

    Bonjour, actuellement en présence d’un pigeon blessé à l’aile gauche sur « Metz » . J’ai appelé tout les numéro de ma région pour venir en aide au volatile et personne ne répond. Je l’ai poser sur une table face au « secours catholique » et d’une église et à côté d’une école… un restaurant asiatique tout proche également, son nom est « City Work » pouvez-vous venir en urgence, car des enfants malmené cet oiseaux avec un bâton.

  • Schmitt 1er septembre 2022 12:51

    Madame ,Monsieur bonjour je suis de Metz et en rentrant ce midi à hauteur du bas de la rue des jardins en prenant le pont vers le Pontiffroy, un genre de petit cacatoes se retrouve avec des pigeons ,impossible de l’attraper. Je souhaitais vous en avertir pour sa protection .

  • Disparition d’un cigogneau 15 juillet 2022 07:10, par Serge Lemaire

    Mais ou est passé le 3e cigogneau à Coin lès Cuvry ?

    Disparu dans la nuit entre le 09/07/2022 et le 10/07/2022.

    Le Samedi 09/07/2022 matin, les 3 cigogneaux sont au nid. Le soir même vers 23 heures a lieu un tir de feu d’artifice, à une distance d’environ 500 mètres.

    Le Dimanche 10/07/2022 matin, il ne reste que 2 cigogneaux au nid en compagnie de la mère.

    Le Lundi 11/07/2022 matin, seuls 2 cigogneaux sont présents au nid, le troisième toujours absent. Vers la fin du jour à 20 heures idem.

    Depuis le Dimanche 10/07/2022, les 2 cigogneaux restants volent et se posent dans un champ, souvent a proximité des parents, qui parfois leurs régurgitent encore un peu de nourriture. J’aimerais pouvoir me dire que le cigogneau manquant, étant un peu plus précoce, s’est envolé plutôt, mais ce n’était pas le cas.

    Pour ma part, Il est fort peu probable qu’un cigogneau s’envole et coupe les liens avec sa fratrie et ses parents de façon aussi tranchée.

    En moyenne, une fois qu’elles savent voler les petites cigognes restent en lien avec leurs parents pendant 7 à 20 jours. Pendant cette période elles font des allers-retours au nid, surtout à la fin du jour pour y passer la nuit, or depuis ce tir de feu d’artifice le troisième cigogneau ne revient plus.

    Pour ces raisons je pense que le tir de feu d’artifice est à mettre en relation avec la disparition de ce cigogneau.

    Le risque d’incendie et de dommage aux cultures a bien été pris en compte, une partie du champ de blé a été moissonné avant le feu d’artifice entre le stade et le chemin à l’aplomb du nid, mais le risque de dommage à la faune protégée résidente a été complètement oublié par les organisateurs.

    Organisateurs qui pourtant au travers de média locaux et sociaux, mettent en avant les actions menées pour la pérennité de ce nid et utilise la symbolique cet oiseau pour mettre en avant la douceur de vivre dans leurs communes.

  • d boutilly 19 avril 2022 07:27

    je pense avoir observé et photographié lors de la dernière crue de la nied à Faulquemont un couple de tadorne carasca qui ne sont pas des oiseaux habituels de la région comment puis vous envoyer la photo pour confirmation ?

  • Contacter la LPO MOSELLE rapaces en danger 26 janvier 2022 14:45, par GRY SIMONE

    depuis au moins 1 an 1 personne détient 2 rapaces type hobereau ou oiseaux du moyen orient au sablon à Metz. Ce sont visiblement des oiseaux dressés et gardés illégalement car lorsque j’essaie de les photographier, ils disparaissent à toute vitesse en plongée derrière l’immeuble. Non seulement emprisonner ces bêtes dans une cage c’est affreux mais en plus, ces rapaces ont fait fuir tous les petits oiseaux de ville du quartier puisqu’ils chassent. Pour moi c’est comme garder un léopard en appartement, c’est interdit, au moins intellectuellement

  • anonyme 24 janvier 2022 20:17

    bonjour en me promenant dans une grande propriété près de metz j’ai assisté caché derrière un buisson a un massacre de buses par un chasseur plusieurs jours plus tard je me suis aperçu que les buses servaient d’appât dans des cages pour attrapé renard ou autre.

  • annie gardet 16 janvier 2022 09:42

    Bonjour sur le plan d’eau de Metz, hier, ai vu des oies cygnoïdes paissant sur le bord en compagnie d’autres oies : comment sont-elles arrivées là ?

  • lana helene 16 décembre 2021 16:18

    Bonjour, j’habite maizieres les Metz et des perroquets style inséparables volent dans le parc de brieux. Que faire ?

  • MAURICE CHRISTIAN 20 avril 2021 14:14

    JUSTE UN PETIT MESSAGE POUR VOUS SIGNALER QUE NOUS AVONS NOURRI UNE SOIXANTAINE DE CHARDONNERETS CET HIVER ET A PRESENT UNE TRENTAINE DE LINOTES MELODIEUSES. BIEN SUR PAS DE MOINEAUX, PINSONS, MESANGES, VERDIERS E.T.C COMME LES AUTRES HIVERS. DOMMAGE, SANS DOUTE QUIL Y AVAIT TROP DE CHARDONNERETS ?